Masterplan « Voyage à travers le temps »

Reliés par le « Wadi of Hospitality », un espace public de 20 km de long, cinq districts uniques protègeront 200 000 ans d’histoire naturelle et humaine dans le cœur historique de la région d’AlUla, un paysage culturel unique situé dans le nordouest de l’Arabie saoudite, englobant un wadi (vallée fluviale saisonnière) et culminant dans la cité nabatéenne de Hégra, un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Intitulé « Voyage à travers le temps », ce masterplan a été conçu comme un véritable musée vivant, à ciel ouvert. Au-delà des 5 sites patrimoniaux les plus prestigieux d’AlUla, il inclut 15 nouveaux lieux culturels d’envergure, une Oasis culturelle régénérée sur 9 km, 10 millions de mètres carrés d’espaces verts ainsi qu’une ligne de tramway à faible émission de carbone de 46 km. Il contribue également à développer l’offre hotellière d’AlUla en prévoyant plus de 5 000 hébergements supplémentaires.

AlUla, Arabie saoudite, le 7 avril 2021 : Son Altesse Royale, le Prince héritier Mohammed bin Salman Al Saud, Président de la Commission Royale pour AlUla, a annoncé aujourd’hui le lancement du masterplan « Voyage à travers le temps » pour AlUla en Arabie saoudite, un projet qui plongera les visiteurs dans 200 000 ans de patrimoine naturel et humain.

Visionnaire en matière de design et de gestion de l’espace, ce masterplan définit un programme sur 15 ans dont l’objectif est de développer de manière durable et responsable le cœur historique d’AlUla, une zone qui bénéficie d’un paysage culturel unique situé au nord-ouest de l’Arabie saoudite.

Ce plan s’inscrit dans la lignée de la Vision 2030 de l’Arabie saoudite et signe le début d’un nouveau chapitre dans le développement d’AlUla en tant que Musée à ciel ouvert. Il permettra également de stimuler la croissance d’une économie diversifiée et d’une communauté dynamique.

Le masterplan transformera AlUla en destination mondiale pour l’art, la culture et le tourisme vert. Les principaux éléments du plan sont les suivants :

  • De la vieille ville au sud à la cité historique de Hégra au nord, cinq districts, couvrant les 20 km du cœur d’AlUla et façonnés par le patrimoine naturel et culturel du site, serviront de points de repère dans le « Voyage à travers le temps ». Les districts comprennent : le District de la vieille ville d’AlUla (District 1), le District de Dadan (District 2), le District de Jabal Ikmah (District 3), le District Nabatéen (District 4) et le dernier District entièrement dédié à la Cité Historique de Hégra (District 5).
  • Chaque district se concentrera sur un site patrimonial existant et sera traversé par l’ancien oasis d’AlUla. Une portion de 9 km constituant le cœur de l’Oasis culturelle sera entièrement régénérée, en commençant par le District formé autour de la vieille ville d’AlUla.
  • 15 nouveaux lieux culturels majeurs comprenant des musées, des galeries et des centres culturels ancreront l’atmosphère de chaque district (la liste complète des infrastructures est annexée à la note d’information du Masterplan).
  • Le « Wadi of Hospitality », un vaste espace public qui s’étendra le long de l’ancien lit de l’oasis, reliera les cinq districts en formant la « colonne vertébrale » piétonne verte du « Voyage à travers le temps ».
  • Une ligne de tramway à faible émission de carbone de 46 km de long reliera l’aéroport international d’AlUla aux cinq districts. Qu’il s’agisse de la route panoramique ou des pistes cyclables, équestres et pédestres, tout a été pensé pour faciliter la mobilité, adopter une approche basée sur l’expérience touristique, et promouvoir les trajets à faible émission de carbone.
  • Suivant principalement l’itinéraire emprunté il y a plusieurs siècles par les pèlerins, le « Wadi of Hospitality » et le tramway offriront une expérience mémorable à la fois visuelle et interprétative du passage de paysages verts de l’oasis à des paysages désertiques.
  • Avec un total de plus de 5 000 clés supplémentaires sur l’objectif global de 9 400 d’ici 2035, chaque district proposera son propre éventail d’hébergements, des hôtels et complexes d’écotourisme aux villas de luxe en passant par les fermes creusées dans le grès des canyons.
  • Le Kingdoms Institute, l’un des projets phares du plan, sera un centre mondial pour la connaissance et la recherche archéologiques dédié aux cultures et aux civilisations qui ont occupé cette région depuis plus de 7 000 ans, notamment les anciens royaumes de Dadan et de Lihyan et les célèbres Nabatéens, qui ont construit la ville d’Hégra, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le masterplan a été développé sous la direction de Son Altesse Royale le Prince Héritier et l’égide de Son Altesse le Prince Badr, ministre saoudien de la Culture et gouverneur de la Commission Royale pour AlUla (RCU).

Le masterplan a été pensé comme un moyen de refléter la véritable essence d’AlUla – une oasis qui réunit une culture, un patrimoine, une nature et une communauté uniques – tout en créant un héritage intemporel fondé sur les récits du passé, qui permettra d’éclairer l’avenir et d’écrire les nouveau chapitres de l’histoire d’AlUla.

Chaque district du masterplan est un point de repère culturel et historique à part entière. Tous reflètent l’histoire, la topographie et la nature en constante évolution de ce lieu unique. Ce système spatial – combinant des villages, expériences et lieux culturels hautement différenciés – place les visiteurs au cœur du masterplan. Il encourage également les découvertes, les explorations et des séjours plus longs et plus immersifs.

Symbolisant l’engagement renouvelé de l’Arabie saoudite en faveur de la préservation et de la protection du patrimoine mondial, du savoir et de la recherche, le masterplan s’appuie sur des études scientifiques approfondies sur les modes de vie humains et l’évolution environnementale et géologique d’AlUla, des études établies par une équipe d’experts internationaux et saoudiens.

Afin de répondre aux défis en matière de développement durable et responsable d’un environnement désertique fragile, la redynamisation sur 9km de l’Oasis culturelle à travers la recherche et des solutions innovantes sera un élément clé de ce masterplan. Contribuant à l’initiative verte récemment annoncée par l’Arabie saoudite, le projet de régénération d’AlUla est soutenue par une stratégie nationale plus globale visant à réhabiliter la région et à inverser le processus de désertification.

En développant considérablement les espaces verts d’AlUla (jusqu’à 10 millions de mètres carrés), ce masterplan offrira tant un havre de paix pour les sites archéologiques d’AlUla, qu’une véritable source d’opportunité pour l’agriculture durable ainsi qu’une
expérience inoubliable pour les visiteurs.

Ensemble, les deux projets phares de ce masterplan – le « Kingdoms Institute » et l’« Oasis culturelle » – illustrent la volonté et l’engagement de l’Arabie saoudite de contribuer au monde grâce à un modèle viable pour la protection, la préservation et la contribution à l’héritage culturel et naturel mondial.

En adoptant une vision équilibrée de concepts différenciés comme la protection, la conservation, la restauration, la régénération et le développement, la Charte sur le développement durable d’AlUla établit les bases d’une approche intégrée et innovante en faveur de la durabilité. Au cœur du masterplan, cette Charte comprend une stratégie zéro carbone associée à des principes d’économie circulaire ainsi que de vigoureuses politiques de résilience en matière de développement des lieux patrimoniaux et sensibles sur le plan environnemental, mais également d’optimisation de la gestion de l’eau et des inondations ainsi que de plantation de végétation.

Avant tout un investissement dans les citoyens d’AlUla et leur avenir, ce masterplan traduit l’engagement de la RCU en faveur de l’inclusivité de la communauté. Entièrement intégré, le développement de nouveaux services, d’équipements communautaires et d’établissements culturels et d’enseignement contribuera à la création d’un tourisme fort et d’une réelle économie touristique, culturelle et agricole pour AlUla. Non seulement la croissance économique développera le vivier de talents d’AlUla au sein d’une communauté locale qui veille sur les valeurs, les techniques et les traditions ancestrales depuis des millénaires, mais elle nourrira également une société prospère et dynamique dans un lieu où il fera bon vivre, travailler et découvrir. Le masterplan est le premier d’une série de programmes de développement pour AlUla et se concentre sur la plus importante partie du développement d’AlUla, son cœur historique.

Le masterplan sera développé en trois phases, pour une mise en œuvre progressive jusqu’en 2035. La première, qui doit être terminée d’ici à 2023, offrira aux visiteurs une expérience complète à travers les différents paysages et civilisations d’AlUla. D’ici 2035, la stratégie de développement pour AlUla intégrant tous les plans de dévelopmment, permettra de créer 38 000 nouveaux emplois au sein d’une population atteignant 130 000 habitants. Elle contribuera au PIB du Royaume à hauteur de 120 milliards de riyals (soit 32 milliards de dollars américains). Avec la réintroduction d’espèces clés au sein de sa faune et de sa flore, AlUla deviendra à 80 % une réserve naturelle protégée.

C’est grâce à l’accueil de deux millions de visiteurs par an qu’AlUla pourra générer les revenus nécessaires à la réalisation de cet objectif. La stratégie de développement inclut au total 9 400 hébergements dispersé sur l’ensemble du comté, et permettra de promouvoir l’agriculture, les arts, la culture et le tourisme, véritable leviers économiques pour AlUla. Les projets uniques qui seront déployés permettront d’encourager et d’accélérer les collaborations, coopérations et investissements avec des partenaires qui partagent les valeurs de la RCU en matière de durabilité, de développement responsable et d’inclusivité.

Pour toute demande de presse, veuillez contacter l’équipe en charge des relations publiques de la RCU à l’adresse suivante : publicrelations@rcu.gov.sa

Télécharger le communiqué de presse