La Commission Royale pour AlUla et Panthera concluent un partenariat pour la sauvegarde du léopard d’Arabie et des félins sauvages dans le monde

Son altesse sérénissime le prince Bader bin Abdullah bin Mohammad bin Farhan Al Saud, Ministre de la Culture et gouverneur de la Commission Royale pour AlUla a signé un accord de partenariat avec Thomas Kaplan, Président de Panthera.

  • La Commission s’engage à investir 20 millions de dollars US sur 10 ans pour contribuer à la sauvegarde du léopard et revitaliser la population de léopards d’Arabie.
  • Le partenariat a été signé dans le majestueux paysage d’AlUla.

Arabieie Saoudite, AlUla : 7 juin 2019: Son altesse le Prince Bader bin Abdullah bin Mohammad bin Farhan Al Saud, Ministre de la Culture et gouverneur de la Commission Royale pour AlUla a signé un accord de partenariat avec Thomas Kaplan, Président de Panthera, organisation mondiale de sauvegarde des félins sauvages, pour soutenir un important programme régional et international de conservation.
La cérémonie de signature s’est tenue à Ashar, au coeur du district d’AlUla et scelle l’entrée de la Commission Royale pour AlUla dans la Global Alliance for Wild Cats, accompagnée d’un engagement d’investissement de 20 millions de dollars US sur les 10 prochaines années, dans des mesures de sauvegarde portant en particulier sur le léopard d’Arabie, espèce menacée originaire d’AlUla.
La Commission Royale et Panthera partagent une passion profondément ancrée pour la conservation animale et s’engagent à travailler ensemble à la revitalisation du léopard d’Arabie.

Cet engagement prévoit plusieurs initiatives parmi lesquelles la création d’un fonds mondial pour la protection des espèces sauvages et l’amélioration de leur condition, des programmes de réserves (« captive breeding »), des collaborations internationales, des projets basés sur le soutien des communautés et des recherches scientifiques pour garantir l’avenir de cette espèce rare.

Les Arabian Leopard Initiatives (ALI), qui seront au coeur de ce partenariat avec Panthera sont totalement alignées avec les objectifs statutaires de la Commission Royale, qui prévoient une transformation responsable et respectueuse de la région d’AlUla et de son ensemble unique de patrimoine, de nature et d’art.

Commentant l’importance de ce nouveau partenariat, Son Altesse sérénissime le Prince Bader bin Abdullah bin Mohammad bin Farhan Al Saud a déclaré : « La signature de ce partenariat est une étape majeure de notre ambition commune de réintroduire des populations de léopard d’Arabie dans la région d’AlUla et d’unir nos forces à celles de partenaires de taille mondiale dans la préservation de ces félins sauvages. C’est notre responsabilité de protéger, sauvegarder et reconstituer cette population, afin d’éviter qu’elle disparaisse du grand livre de l’histoire. »

Son altesse a poursuivi, « Notre partenariat avec Panthera permettra de protéger d’autres populations de félins dans le monde avant que leurs effectifs n’atteignent le niveau dangereux de nos précieux félins sauvages d’Arabie. »

Le Président de la Commission Royale pour AlUla, Amr AlMadani, a remercié à son tour Thomas Kaplan, président de Panthera ainsi que son directeur général (CEO) Fred Launay pour leur engagement personnel en faveur de la sauvegarde du léopard d’Arabie. Il les a remerciés de s’être en personne rendus à AlUla afin de constater les efforts qui y sont déployés en matière de préservation de la nature.

Ce partenariat ne serait pas possible sans le soutien enthousiaste et passionné de Thomas et de ses équipes. Par notre action commune, nous créerons un fonds mondial pour la préservation du léopard d’Arabie qui soutiendra à la fois des programmes de réserve (captive breeding) et de réintroduction dans un environnement sauvage. Les compétences et l’expertise des équipes de Panthera sera cruciale pour réaliser notre ambition commune.

Le Président de Panthera Dr. Thomas Kaplan a commenté : « Les Arabian Leopard Initiatives (“ALI”), annoncées par la Commission Royale pour AlUla, sous la conduite de son gouverneur son Altesse le Prince Bader bin Abdullah bin Mohammad bin Farhan Al Saud, montrent le combien les hommes peuvent changer la trajectoire d’une espèce, lui évitant l’extinction et lui permettant de renaître. »

Thomas Kaplan a poursuivi, « Je suis particulièrement reconnaissant envers la Commission Royale de ne pas avoir choisi la cause des seuls léopards d’Arabie mais d’avoir rejoint la Global Alliance for Wild Cats portée par Panthera et ses partenaires indiens, chinois, émiratis et américains. Il s’agit là d’une position remarquable en faveur de l’environnement. J’applaudis cette décision visionnaire et demande aux autres gouvernements de s’engager dans cette même voie. »

Concluant la cérémonie de signature, le Président de la Commission Royale Amr AlMadani a ajouté : « Créer un avenir ou le magnifique léopard d’Arabie peut vivre à nouveau dans la réserve naturelle de Sharaan, que nous développons, est une tâche à laquelle nous devons nous atteler sans délai. Des paysages aussi majestueux que ceux d’AlUla sont le cadre le plus adapté à d’aussi magnifiques animaux. »