Skip to content
Aller au contenu

La Commission royale pour Al-Ula vient d’annoncer son partenariat avec Aman

La Commission royale pour Al-Ula vient d’annoncer son partenariat avec Aman, la marque prestigieuse d’hôtels et de complexes hôteliers de luxe

  • Trois destinations seront construites par Aman au nord-ouest de l’Arabie saoudite.
  • Il s’agit du premier complexe hôtelier Aman à être développé en Arabie saoudite et au Moyen-Orient.
  • C’est là une avancée pour la Commission royale, s’inscrivant dans le cadre de sa stratégie visant à offrir des séjours de luxe aux visiteurs d’Al-Ula.
  • Le projet permettra la création de nouveaux emplois dans le secteur de l’hôtellerie qui bénéficiera à la communauté locale.

 

Al-Ula, Arabie saoudite, le 5 août 2019 : La Commission royale pour Al-Ula (RCU) a annoncé un partenariat avec Aman, marque mondiale leader dans l’hôtellerie et les complexes hôteliers, qui développera ses trois premiers ensembles hôteliers à Al-Ula.

L’accord de partenariat a été signé par Son Altesse le Prince Badr bin Abdullah bin Mohammad bin Farhan Al Saud, ministre de la Culture et Gouverneur de la Commission royale pour Al-Ula et par M. Vladislav Doronin, président-directeur général d’Aman, marquant ainsi le premier projet de la marque en Arabie saoudite et dans la région.

Aux termes d’un accord de services techniques, Aman développera trois différents complexes hôteliers de luxe et d’excellence architecturale, comprenant un camp proposant des tentes de luxe, un complexe hôtelier situé près des sites spectaculaires du patrimoine d’Al-Ula et un troisième projet sous forme hôtel de style « ranch » dans le désert.

Le travail de conception détaillé devrait commencer pour les trois projets dans les prochains mois, le but étant d’accueillir les premiers visiteurs en 2023.

Apportant ses commentaires, notamment quant à l’accord signé, Son Altesse le prince Badr a déclaré : « Nous sommes fiers de la signature de cet accord avec un opérateur prestigieux dans le secteur du luxe, qui partage notre vision et qui privilégiera un développement parfaitement en harmonie et respectueux du paysage et de la culture locale, tout en traduisant notre engagement d’offrir une expérience extraordinaire aux visiteurs des sites d’Al-Ula. »

Il ajoute : « La décision du groupe Aman d’ouvrir ses premiers complexes hôteliers au Moyen-Orient, précisément à Al-Ula, est déjà le signe d’une promesse et de la vision progressiste d’Al-Ula de devenir une destination mondiale pour les personnes recherchant des expériences uniques. Je pense que ce partenariat constitue la prochaine étape dans le développement d’Al-Ula, une merveille de l’art qui reste encore à découvrir.

La RCU et Aman ont également signé un partenariat en vue de présenter la conception, la gestion et la marque des trois destinations sous l’enseigne Aman, offrant ainsi aux futurs clients tout le raffinement associé à la marque, connu pour dépasser toutes les attentes.

M. Vladislav Doronin, président-directeur général d’Aman, se réjouit de ce nouveau partenariat et témoigne : « Bon nombre de nos destinations Aman sont situées dans des régions qui sont d’une beauté naturelle exceptionnelle et qui possèdent une riche histoire. Avec l’adjonction du site exceptionnel d’Al-Ula, nous passons à dix propriétés situées près ou sur un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, justifiant ainsi notre choix pour la localisation de notre première destination au Moyen-Orient. »

Il poursuit : « Aman s’engage à préserver cette merveille archéologique en développant des complexes hôteliers qui ne feront qu’un avec cet environnement exceptionnel. Un esprit de découverte nous anime chez Aman, c’est pourquoi nous nous sentons investis d’une mission continue, celle de créer des hôtels qui se distinguent par leur originalité architecturale, et également de rechercher et d’offrir des destinations et des expériences nouvelles à nos clients. »

Le partenariat avec Aman permettra le développement d’un deuxième projet hôtelier international majeur dans la région d’Al-Ula, dans la lignée de la conception dont Jean Nouvel est l’auteur, ce complexe hôtelier étant situé dans la réserve naturelle de Sharaan, autre exemple d’une architecture se fondant dans la nature.

Cette étape majeure s’inscrit dans la planification stratégique générale de la Commission royale visant à faire d’Al-Ula une destination touristique de choix, avec une offre hôtelière exclusive, et à attirer plus d’opérateurs, de développeurs et d’investisseurs hôteliers à la rejoindre dans son projet transformateur, pour faire de ce lieu une destination florissante et pérenne pour les visiteurs du monde entier.

Des projets d’une telle envergure créent de nouvelles opportunités pour la communauté locale, et qui plus est, la construction de ces hôtels offrira aux jeunes Saoudiens de la région d’Al-Ula l’occasion d’être formés par certains des professionnels du secteur hôtelier les plus reconnus à l’échelle mondiale.

La RCU prévoit également d’organiser une série d’ateliers et de séminaires visant à fournir des informations et des formations à la population locale : elle bénéficiera ainsi de nouvelles opportunités de carrière, prometteuses, s’ouvrant à eux dans le secteur de l’hôtellerie.

Le premier projet développé par Aman sera un complexe avec spa, comptant 30 tentes de luxe, qui se situera dans une vallée montagneuse isolée et tranquille, proche de nombreux sites patrimoniaux et culturels majeurs d’Al-Ula.

Le deuxième complexe hôtelier sera construit sur un site d’une beauté naturelle hors du commun, dans la région d’Al-Ula, pour réaffirmer l’engagement global d’Aman d’offrir des expériences transformatrices, dans des lieux grandioses.

Le troisième complexe proposera un style « ranch », situé en plein désert, avec vue panoramique sur la splendeur des beautés naturelles d’Al-Ula.

Les complexes hôteliers qui seront construits rendront compte de l’engagement pris par Al-Ula de maintenir un niveau d’excellence dans l’infrastructure hôtelière offerte ; cela permettra aux visiteurs de profiter de saisons touristiques qui s’étendent sur toute l’année, notamment le festival spectaculaire « Winter at Tantora », lancé en 2018, moment phare de la saison de la culture et des arts.

Ces trois projets seront respectueux des normes de l’éco-tourisme, conformément à l’engagement de la RCU en matière de développement responsable — tel que souligné dans sa charte —, et à l’objectif d’Aman qui vise à garantir des destinations offrant une simplicité tranquille, s’accompagnant de possibilités de découvertes et d’exploration sans comparaison.

Télécharger le communiqué de presse

Scroll To Top